georgesandmonamour

georgesandmonamour

Et maintenant

La folie de ton abattement amoureux

Un facteur de morosité et de fougue

Tu fus la barrière du temps, protecteur et sûr

Et si aujourd’hui tu en es arrivé là

C’est que tu ne m’aimais pas tellement, voilà.

Poème de Lili

 

Aujourd'hui, j'aimerais écrire que tout va bien, qu'on s'en est sorti, que la vie est joyeuse, les relations harmonieuses. Mais non, rien ne va. Lili ne veut pas se lier aux autres, quelques séparations ont été infernales. "Laisse-moi tranquille" est sa phrase préférée.

J'aimerais blâmer les autres, dire que tout est de leur faute. Pourtant je sais au fond de moi que c'est moi. Cette histoire a été douloureuse, elle l'est encore. Ma fille a besoin de câlins, mais elle les refuse en masse. Elle a besoin de grandir sans qu'on la laisse tranquille. 

Pour l'aider, la comprendre, j'ai raconté son histoire, ici, à d'autres, partout, et je me suis montrée laxiste à son égard. La changer d'établissement a été bénéfique. Mais ensuite ? Avec l'adolescence, elle se dit que les adultes n'ont pas été à la hauteur, que la justice ne sert à rien. Et quelque part, je lui donne raison.

Quant à moi, ce fut aussi très douloureux, je m'en aperçois. Il a fallu être forte, ne pas fléchir devant les autres, rester stoïque, ne pas hurler mon angoisse, ma peur de la perdre, mon incompréhension aussi. Il faut que j'apprenne à tourner la page de façon plus adéquate. Tout ça me révolte encore, et quelque part je sais, je sens que c'est cette révolte en moi que je lui transmets. 

Aujourd'hui, elle est dans la négation. Elle doit apprendre à dire oui. Son poème là, est terriblement beau et angoissant. 

J'aimerais tant que tout cela change.



30/01/2015
2 Poster un commentaire
Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 19 autres membres